Trajets partagés

Co-voiturage, auto-stop constituent des solutions de mobilité pour tous. Les avantages qu’ils présentent sont à l’origine de leur réussite actuelle : économie financière, convivialité, remplacement des transports en commun en zones non desservies.
Un conducteur fait la proposition de prendre des passagers qui souhaitent se rendre à la même destination que lui (ou sur son trajet). Il peut demander en échange une rétribution pour partager les frais du déplacement. D’autres sont motivés par l’acte solidaire et l’agrément de la compagnie sur le trajet.

Tout l’enjeu est donc la mise en relation entre « l’offreur » et le « demandeur ».

Des plateformes internet se sont développées pour permettre ce rapprochement.

Le co-voiturage

co voiutrageLe conducteur communique son futur trajet sur un site Internet (occasionnel ou régulier). A partir de là, l’internaute qui souhaite se rendre au même endroit, ou emprunter partiellement le même trajet, pourra trouver cette proposition grâce à une requête simple sur le site.

Il pourra même figurer informations complémentaires telles que le type de véhicule, des commentaires sur les passagers déjà pris par ce conducteur, s’il est disposé à accepter un petit détour, combien de places sont disponibles, etc.

Voici quelques exemples de site de co-voiturage qui assurent ce rôle de mise en relation. Ils demandent généralement une contrepartie financière pour payer le conducteur et le service du site Internet (paiement en ligne avant la réservation).

aire covoiturage aveyronIl existe des aires de co-voiturage dont le bus est de faciliter le regroupement et le stationnement des personnes. Il en existe de nombreuses en Aveyron à l’initiative du Conseil Départemental et de Parcs Naturels Régionaux et Pays : consulter la liste des aires.

L’auto-stop organisé : Rezo Pouce

L’auto-stop est un moyen de déplacement vieux comme le monde. Il reste marginal parce que répond essentiellement à un besoin ponctuel. De même, la peur de l’inconnu limite fortement sa pratique (cela est valable, dans une moindre mesure, avec le co-voiturage).

Rezo pouceNous parlerons ici de l’auto-stop organisé. Comme son nom l’indique, son fonctionnement est encadré. En Aveyron, c’est Rezo Pouce qui propose ce service grâce à des collectivités locales.

Les habitants de la commune s’inscrivent sur le site. Il entre dans la communauté « Rezo Pouce ». Il y a ainsi une certaine proximité entre les personnes. De même, cela concerne des trajets souvent courts. Cet outil répond particulièrement bien aux besoins des habitants de zones où il n’existe peu ou pas de transport en commun.

En Aveyron, cela concerne le territoire du St Affriquain et alentour (zone rurale peu desservie). Il a été mis en place à la demande des mairies avec le soutien du Parc Naturel Régional des Grands Causses et du Rezo pouce.

Les personnes reçoivent un « kit » comprenant auto collant (pour apposer sur le pare-brise), panneaux (avec les indications des destinations pour les passagers), etc.

Le principe est le suivant :

  • Une personne qui souhaite être prise en charge se présente, avec son panneau de destination à une borne « Sur le pouce » mise en place par la collectivité
  • Un conducteur de la communauté qui passe à côté peut le prendre pour l’amener au lieu souhaité (ou l’en rapprocher).

A noter toutefois qu’il n’est pas obligatoire d’être membre de Rezo pouce pour le pratiquer.

L’expérience montre que les délais d’attente sont très faibles (5 à 10 mn).

Pour en savoir plus : http://www.rezopouce.fr/